ARTICLE

5 astuces qui sauvent la vie du parent monoparental

Une séparation, un divorce, un deuil imprévu, une conception en solo… de nos jours, les familles ont différentes configurations, et les parents solos se retrouvent pris avec une charge immense. On vous donne quelques trucs!

 

  1. Routine et organisation

La routine a souvent des connotations négatives avec son manque de spontanéité. Mais routine rime aussi avec organisation et prévision! Éviter les imprévus autant que possible, c’est rassurant quand on est parent solo. On opte pour un calendrier familial où on note les rendez-vous de chacun, les cours, les fêtes, les courses. On aime les applis comme Wunderlist, qui nous aident à y voir plus clair. En voyant nos engagements, ça nous permet de couper dans le superflu et de garder du temps en famille à la maison pour relaxer et prendre soin de la maison tous ensemble. C’est super positif de responsabiliser nos enfants en les faisant participer au pliage de vêtements, à l’arrosage de plantes, etc.

Publicité

 

  1. Demander de l’aide

Être un parent seul ne veut pas dire qu’on s’isole! Au contraire : osez demander de l’aide de votre réseau. Dites oui quand cousine Stéphanie s’offre pour garder. Il existe aussi des organisations, réseaux d’entraide, centre famille, etc., qui peuvent vous permettre d’avoir un petit répit. Plutôt que de percevoir le fait de confier vos enfants à d’autres adultes de temps en temps comme un échec, voyez-le comme une belle occasion pour eux de cultiver des liens riches avec d’autres adultes, de voir d’autres modèles familiaux.

 

  1. Gérer ses sous

Un seul salaire pour une famille, c’est difficile par moments. On doit payer plusieurs choses seul et on peut facilement étouffer sous cette pression. N’hésitez pas à rencontrer un conseiller financier, qui peut vous aider à accomplir le maximum avec vos revenus et à prévoir vos dépenses. Attention au crédit qui vous donne l’illusion de pouvoir avoir le même niveau de vie que lorsque vous étiez deux adultes « payeurs »… Étudiez aussi vos options d’allocation familiale, comme votre statut a changé, vous aurez peut-être droit à plus de sous.

 

  1. On dit STOP à la culpabilité

Tous les parents se sentent coupables… ça fait partie de la game! Mais remuer la vie familiale, ça se hisse certainement au sommet des raisons pour lesquels les parents se sentent coupables. Vous cherchez les séquelles chez vos enfants, surveillez leur comportement… et vous vous rongez les sangs! STOP. Difficile à faire, facile à dire, mais essentiel. Vous avez pris la bonne décision, vos enfants méritent des parents heureux et un foyer apaisant. Il est prouvé que de vivre avec des parents qui se chicanent constamment amène un stress immense sur les enfants. Mieux vaut des parents séparés, mais bien dans leur peau. Vous faites de votre mieux, et c’est tout ce qui compte.

 

  1. On prend du temps pour soi

Gardez de la place dans votre agenda familial pour du temps pour vous. Du VRAI temps pour vous. Acceptez de l’aide, prenez du temps pour faire une activité qui vous fait du bien, pour retrouver votre solitude, pour vous apaiser et lâcher prise. Vous le méritez autant (sinon plus!) que les parents qui partagent les soins des enfants à deux. C’est aussi un bel apprentissage à léguer à vos enfants : il faut prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres et trouver l’équilibre.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
L’épuisement parental

L’épuisement parental

Par Les Alternatives Éducatives inc. - 30 mars 2018

… ou quand les comportements de mon enfant deviennent le bulletin de mes compétences parentales Avant même l’arrivée de notre...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022