ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

3 trucs pour motiver notre ado à l’école

L’école pour votre Jérémie, 14 ans, c’est des montagnes russes : les réussites alternent avec des déceptions et vous avez l’impression que sa motivation, avec la fin de l’année qui approche, commence à s’user. Comment l’aider à ne pas lâcher prise quand tout semble plus intéressant que l’école?

Rassurez-vous (et rassurez-le!) : la motivation fluctue. C’est normal dans la vie d’avoir des périodes creuses et d’avoir l’impression que rien ne « repart la machine ». Des études relèvent même, chez presque tous les adolescents, une baisse de motivation scolaire au secondaire. Eh oui! En plus, il semblerait que l’on ne puisse pas se fier sur les caractéristiques personnelles d’un enfant ou encore sur les antécédents scolaires afin de prédire l’évolution de la motivation… alors ça se peut que votre petit curieux ne démontre soudain plus aucun intérêt pour des cours qui le fascinaient auparavant.

Qu’est-ce qui joue sur la motivation? Apparemment, l’environnement social de la classe et les pratiques pédagogiques de l’enseignant sont ce qui a le plus d’influence sur la motivation scolaire de votre enfant. Mais on s’entend que comme parent, on a bien peu de pouvoir là-dessus!

L’engagement des parents est le facteur le plus déterminant de la réussite et de la motivation. Plus précisément, l’encadrement et les encouragements seraient les moyens les plus efficaces afin de soutenir le jeune. Il y a de l’espoir!!

Les bons trucs!

  1. Bien encadrer son jeune

Il faut maintenir un certain encadrement. Cela dit, soyons prudents : encadrer ne veut pas dire faire les choses à sa place! Votre défi sera sans doute de garder un œil bienveillant tout en laissant à votre jeune la responsabilité de découvrir comment il doit s’organiser. Parfois, il faut respirer par le nez devant un agenda où rien n’est noté et un oral préparé à la dernière minute. Votre rôle, c’est de donner tous les outils. Si vous sentez que vous avez fourni un bon cadre, laissez-le voguer un peu par lui-même. Vous pourriez être surpris de constater que votre ado a développé ses propres trucs, comme prendre une photo des devoirs au tableau, ou se référer à son portail de cours. Si ce n’est pas le cas et qu’il est désorganisé, vous le verrez rapidement par une mauvaise note à un examen ou encore par un courriel de l’école vous disant qu’il n’a pas remis son devoir. Vous pourrez alors intervenir en ayant en main les conséquences réelles de son manque d’organisation. Ce sera donc plus facile de lui faire valoir le besoin de mettre en place des stratégies efficaces.

  1. Féliciter et encourager

Même si votre jeune est autonome, il a encore besoin de vous pour le soutenir et le féliciter lorsqu’il a du succès, et l’aider à comprendre le pourquoi de ses échecs. En effet, s’il réussit à s’organiser efficacement et score dans son travail de sciences, soulignez ses compétences et sa persévérance! Il a tenté d’innover dans son projet d’arts plastiques, mais sa prof considère qu’il n’a pas suivi la consigne? Parlez-en! Il vous explique qu’il a voulu faire différent : très bien. Alors comment est-ce qu’il pourrait faire différent tout en tenant compte des consignes la prochaine fois?

  1. Identifier ce qui le motive

Il est normal que votre enfant se pose plus de questions qu’avant ou qu’il manifeste plus ouvertement ses opinions. Sa nouvelle capacité à remettre les choses en question s’applique également à l’école. Cela peut donc avoir comme effet qu’il remette en question la nécessité d’apprendre l’algèbre ou les fondements de la confédération. Puisqu’il a probablement raison sur le fait que ces apprentissages ne lui serviront jamais, ne perdez pas de temps à tenter de le convaincre de leur utilité! L’apprentissage à faire est aussi que, parfois, dans la vie, on est obligé de faire des choses qui ne nous tentent pas beaucoup (allô les impôts!). Le truc : trouvez l’élément qu’il aime et qui le motive à poursuivre. Il aime le sport et veut rester dans sa concentration soccer? Il doit maintenir une bonne moyenne. Il vise le programme de technique policière? Faites la liste de préalables pour y entrer. Tout comme vous, votre ado à besoin de trouver le sens de ce qu’il fait au quotidien, c’est logique!

Maud Pellerin, ps.éd.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Est-ce que nos ados devraient s’inscrire aux activités parascolaires de l’école?

Est-ce que nos ados devraient s’inscrire aux activités parascolaires de l’école?

Par Julie Tremblay - 28 juin 2017

Plusieurs parents se posent la question lorsque leur ado fait son entrée au secondaire. Plusieurs hésitent à offrir cette option...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2019