ARTICLE

Trucs éclair pour bien voyager avec bébé

De bons conseils pour voyager avec bébé, si vous êtes comme nous, vous n’en aurez jamais assez! Oui, partir avec bébé peut-être un peu stressant, ça nous sort de notre sacro-sainte routine, mais ça peut aussi être une belle occasion de se « reposer » (ou décrocher du quotidien, au moins!). Juste à temps pour l’été, on vous rappelle quelques bons trucs… question que vous puissiez profiter de l’avion gratuit pendant qu’il est encore temps!

1. La préparation, c’est la clé!

Pensez à vos affaires. Évidemment, vous pouvez régler certains trucs sur place, mais renouveler une prescription en voyage, c’est pas l’idéal. Prévoyez une petite trousse de base (un peu d’acétaminophène liquide en cas de poussée dentaire surprise, ça aide à avoir l’esprit tranquille). Renseignez-vous aussi auprès de votre pédiatre au sujet des vaccins, de la présence de Zika… bref, informez-le de votre voyage et posez des questions. N’oubliez pas le passeport de bébé non plus!

Publicité

2. Une routine adaptée

Oui, évidemment, la routine de bébé va changer, parce que peu importe son horaire de sieste, ça prend 6 heures aller en Europe en avion. La routine va donc être déstabilisée, et c’est un apprentissage pour bébé comme pour vous. Tentez tout de même, une fois arrivés, de respecter son horaire habituel ; respecter les horaires de sieste, de repas, de boire le plus possible, ça peut être un petit sacrifice, mais un grand bénéfice pour le repos de toute la famille au final.

3. L’éducation, on fait ça à la maison

Sans laisser bébé faire complètement n’importe quoi, acceptez de petits accommodements (retour de la suce dans l’avion, traîner la doudou toute la journée, un petit biscuit de plus à la collation… acheter la paix). Mais bébé, à la longue, sera capable de comprendre que le voyage et la maison, ce sont deux choses différentes. Ça arrive dans la vie d’être plus lousse et de faire les choses différemment lors d’occasions spéciales. De plus, si ça peut éviter un mal d’oreille, des pleurs, puis quelques regards meurtriers dans l’avion en arrêtant une crise, pourquoi pas? Dans le même ordre d’idées, on n’entame pas une transition importante comme l’apprentissage de la propreté ou la transition du biberon vers le gobelet en vacances. 15 jours de plus ou de moins, ça ne fera aucune différence quand il recevra son doctorat.

4. Profitez!

Quand on a des Minis, tant de gens nous disent : profitez-en, ça passe tellement vite! Après 3 nuits sans sommeil, quand vous êtes cernés jusqu’aux genoux, vous avez envie de les mordre, même si c’est la stricte vérité. Et c’est pareil pour les vacances : oui, c’est un peu exigeant de partir avec bébé, c’est différent d’avant, certainement. Mais ça crée de beaux souvenirs et ça apprend à bébé à s’adapter, ce qui est précieux. Sans vous mettre une pression indue, tentez de savourer un peu et achetez la paix pour toute la famille.

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022