Retour à Développement global
Carnet de santé / Développement global / Trouble du spectre autistique (TSA)

Trouble du spectre autistique (TSA)

Le trouble du spectre autistique (aussi appelé trouble du spectre de l’autisme) est un trouble neurodéveloppemental, c’est-à-dire que la façon dont le cerveau est connecté a des répercussions sur le développement.

Dans le DSM-IV, publié en 1994, les troubles suivants se retrouveraient sous l’appellation « Troubles envahissant du développement (TED) ».

  • Trouble autistique
  • Syndrome d’Asperger
  • Syndrome de Rett
  • TED non spécifié
  • Trouble désintégratif de l’enfance.

En mai 2013, la version 5 du DSM est publiée. Quatre des cinq «troubles envahissant du développement» sont fusionnés pour devenir le «trouble du spectre de l’autisme». Le syndrome de Rett, quant à lui, devient une entité à part bien qu’il puisse coexister avec le TSA. Un nouveau diagnostic est introduit dans cette version du DSM : le trouble de la communication sociale.

Deux critères caractéristiques du TSA permettent de l’identifier :

  • Un déficit persistant des interactions sociales et de la communication sociale dans de multiples contextes ;
  • Des comportements, intérêts et activités restreints et répétitifs.

Les particularités du cerveau autistique influencent grandement le domaine social de l’individu. Cela peut se manifester de plusieurs façons :

  • Ne pas initier de conversation, mais répondre lorsqu’autrui s’adresse à lui ou éprouver de la difficulté à soutenir une conversation ;
  • Ne pas être porté à partager ses intérêts et ses émotions ;
  • Éprouver de la difficulté avec tout ce qui concerne la communication non verbale (intonation, gestes et expressions de l’interlocuteur) et dans le même ordre d’idées tout prendre au pied de la lettre ;
  • Difficilement établir un contact visuel avec autrui ;
  • Éprouver de la difficulté à développer, à maintenir et à comprendre les relations sociales.

Sur le plan des comportements à caractère répétitif et restreint, un individu TSA présente parfois des mouvements et comportements stéréotypés qui peuvent s’exprimer de différentes façons :

  • Mouvements stéréotypés comme balancer le corps ;
  • Utilisation stéréotypée d’objets tel faire tourner des objets ;
  • Langage stéréotypé et répétitif où l’enfant reprend des mots/phrases entendus sans que cela ne fasse du sens dans le contexte conversationnel.

La rigidité comportementale peut également constituer un trait caractéristique chez ces individus. Ils peuvent adhérer de façon très stricte à une routine et éprouver un malaise voire une détresse à tout changement dans l’horaire auquel ils sont habitués.

Finalement, les personnes autistiques peuvent également présenter des intérêts restreints et atypiques. Par exemple, une personne pourrait avoir un intérêt marqué pour tous les objets qui font du bruit ou encore pour la lumière.

De manière générale, les symptômes mentionnés ci-dessus doivent apparaître en bas âge. Toutefois, selon l’intensité de ceux-ci, il est possible que l’impact sur le quotidien de l’individu ne se manifeste que plus tardivement dans son développement.

D’autres éléments peuvent également être perçus chez les individus présentant un TSA. Toutefois, il y a autant de variabilité qu’il y a d’individus avec un TSA. Pour cette raison, il est d’autant plus important de consulter un professionnel si vous avez des doutes. Ceux-ci pourront alors faire le point et valider s’il s’agit d’un TSA ou d’une problématique apparentée dans laquelle on retrouve des traits ressemblant aux traits autistiques.

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les professionnels de votre région.

Trouvez un professionnel

© Vie de Parents 2021


Advertisement