Retour à Langage et parole
Carnet de santé / Langage et parole / Dysphasie chez l’adolescent

Dysphasie chez l’adolescent

Les manifestations de la dysphasie (ou trouble du langage) évoluent dans le temps et ne sont pas les mêmes en bas âge qu’à l’adolescence. En effet, les manifestations chez l’adolescent présentant un trouble primaire du langage peuvent être plus subtiles puisqu’à cet âge ils auront développé des stratégies pour compenser leurs difficultés. Par exemple, s’ils n’ont pas compris la consigne de l’enseignant, ils peuvent regarder ce que les autres font pour les imiter. Ils peuvent également utiliser des phrases courtes et simples pour s’exprimer. Ainsi, en conversation avec des personnes familières, les difficultés pourraient être peu apparentes. Par contre, elles ressortent lorsque les exigences langagières sont plus grandes (par exemple, raconter une histoire, faire un exposé oral, écrire un texte, résolution de problème mathématique).

Les difficultés observées chez les adolescents présentant un trouble primaire de langage sont très variables. Les manifestations qui peuvent être observées sont, entre autres,:

  • Difficulté à comprendre des phrases longues et complexes (par exemple, «Si tu ne fais pas tes devoirs pour jeudi soir, tu ne pourras pas jouer à tes jeux vidéo en fin de semaine»);
  • Difficulté à comprendre le langage figuré (métaphore, ironie, proverbes) et le vocabulaire abstrait (par exemple, évaporation, jalousie);
  • Utilisation de termes imprécis (par exemple, chose, truc, ça) et difficultés d’accès lexical (chercher ses mots);
  • Erreurs de syntaxe lors de production de phrases complexes;
  • Erreurs d’accord et de temps de verbe;
  • Difficulté à raconter une histoire ou un événement de façon claire et précise (par exemple, oublier de préciser les personnes et le lieu, ne pas suivre une séquence logique);
  • Difficulté à s’ajuster à l’interlocuteur et à réparer des bris de communication (par exemple, parler de la même façon à son ami et à son enseignant; ne pas s’ajuster quand l’autre personne ne comprend pas).

Les difficultés sur le plan du langage oral peuvent avoir des répercussions sur le langage écrit (lecture/écriture). Par exemple, l’adolescent pourrait avoir de la difficulté à comprendre un texte lu parce que le vocabulaire y est abstrait et les structures de phrases sont complexes. Il pourrait également avoir de la difficulté à composer un texte (par exemple, utiliser des termes imprécis, ne pas préciser les personnages de l’histoire, omettre une partie de l’histoire).

À l’adolescence, le trouble primaire de langage peut également avoir des impacts sur les performances scolaires, l’estime de soi, l’autonomie et les relations sociales.

Une intervention orthophonique est pertinente et ce, peu importe l’âge de l’enfant. L’orthophoniste est le professionnel qui évalue le langage oral et écrit, met en place un suivi pour soutenir la progression de l’adolescent et guide les parents dans la vie au quotidien.

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les professionnels de votre région.

Trouvez un professionnel

© Vie de Parents 2023