ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




Vie de parentsVie de parents
Retour
ARTICLE

Top 3 des idées reçues sur le sommeil du bébé

A peine remis de leur expérience de l’accouchement qui leur a permis d’accueillir le nouveau membre de leur famille, les parents se retrouvent assaillis de toute part. Tout leur entourage et même des personnes qu’ils n’ont jamais vues de leur vie leur font part de leurs précieux conseils (qui se transforment souvent en jugement) sur la parentalité. Tout en haut de ces sujets qui passionnent les foules se trouve (entre autres) le sommeil. Nous allons donc ici tenter de démystifier un certain nombre d’idées reçues sur ce sujet qui enflamme les esprits.

Un bébé qui «fait ses nuits» dort 12 heures d’affilée

FAUX – La définition scientifique* de «faire ses nuits» équivaut au moment où l’enfant peut dormir des plages de 5 heures de sommeil consécutives.

Malheureusement pour les parents, la plupart du temps, ces plages apparaissent en pleine journée ou au mieux en fin de journée, soit de 18h à 23h. Il conviendra alors pour les parents d’aider bébé à décaler progressivement cette plage plus tard dans la nuit et ensuite à allonger cette plage de 5h à 12h de sommeil nocturne.

 Un bébé qui dort est complètement immobile et silencieux

FAUX – Dans les premiers mois de sa vie, le bébé va s’endormir en passant par la phase que l’on appelle «sommeil agité». Cela signifie que lorsque bébé «tombe dans le sommeil», il va s’endormir en s’agitant, bougeant beaucoup et peut-être même pleurer. Lors de cette phase, le bébé montre de la tonicité musculaire, des mouvements oculaires derrière les paupières et parfois même des pleurs, des gémissements et des cris alors même qu’il dort. Cela signifie aussi qu’un bébé qui pleure, gémit ou même appelle ses parents n’est pas forcément éveillé. Il faut alors s’assurer que si le parent prend son bébé dans ses bras pour le consoler ou le lever, celui-ci est alors vraiment complètement réveillé.

En revanche, dans sa phase de sommeil profond, le bébé est parfaitement immobile, la respiration lente parfois même inaudible, sans mouvement oculaire derrière les paupières.

Il est normal pour un bébé de ne pas dormir des nuits complètes jusqu’à l’âge d’un an (et son pendant, un bébé sait dormir des nuits complètes dès l’âge de 1 mois et demi ou 2mois)

FAUX – Le bébé va commencer à être capable de «faire ses nuits» (donc dormir 5 heures d’affilée) vers l’âge de 2 mois environ. En moyenne, la plupart des bébés seront capables de faire une nuit complète à l’âge de 6 mois. En effet, à cet âge, les bébés même allaités n’ont physiologiquement plus besoin de recevoir des apports nutritifs durant la nuit. C’est pourquoi, même s’il est courant que les bébés ne dorment pas encore de nuit complète à cet âge, on ne peut pas pour autant dire que cela soit «normal». Il est alors important de pouvoir écouter les parents: sont-ils en accord avec le sommeil de leur enfant ? Ressentent-ils des carences en terme de sommeil? Dans tous les cas, il existe des solutions adaptées à chaque situation.

source : CHALLAMEL Marie-Josèphe (Dr) et Marie THIRION. Mon enfant dort mal. Editions Pocket, France, 2003

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Méfiez-vous de l'adrénaline du premier mois, qui vous donne l'impression euphorique de pouvoir fonctionner sur 4 heures de sommeil. Reposez-vous quand vous le pouvez, souvent en même temps que bébé.
  • Au début, les nourrissons ne font pas la différence entre le jour et la nuit. Pour les aider à apprivoiser ces concepts (devenus flous même pour vous depuis votre accouchement), misez sur le calme et la demi-obscurité lors des boires de nuit.
  • Les premières semaines, vous pouvez pratiquer la technique de l'emmaillotement sur votre bébé à l'aide d'une petite couverture en mousseline de coton. Ça récrée pour lui la sensation d'enveloppement qu'il ressentait dans l'utérus et le rassure.

1/3

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2017