ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Le sommeil chez les enfants

Les impacts du sommeil sur le cerveau sont majeurs, particulièrement chez les enfants. Après une bonne journée bien remplie à l’école, les enfants doivent récupérer. D’ailleurs, lorsque l’enfant dort, le cerveau fait du ménage! Il classe, époussette et sort « les poubelles ». Ce processus de nettoyage et de classement permet à l’enfant de bien intégrer les apprentissages durant la journée. Le manque de sommeil peut donc gravement affecter les apprentissages de votre enfant.

Dans les dernières années, de plus en plus de parents utilisent la mélatonine pour favoriser le sommeil chez leurs enfants, surtout les enfants prenant des psychostimulants contre le TDAH. Pourtant, le sommeil est un besoin naturel chez l’humain. Naturellement, nous devrions être en mesure de produire assez de mélatonine pour nous endormir, sans aide médicamenteuse ou de produits naturels. Alors, comment expliquer ce phénomène? Quelles en sont les causes? Un enfant devrait pourtant être en mesure de s’endormir et se réveiller par lui-même, un signe important qu’il permet de dire qu’il a assez d’heures de sommeil dans le corps.

Voici donc quelques pistes de réflexion et trucs pour optimiser le sommeil de votre enfant, et par le fait même, le vôtre:

  • Établir une routine de dodo et la maintenir dans le temps. La routine peut parfois paraître contraignante, mais chez les enfants, elle est essentielle. Elle permet de rassurer et de sécuriser l’enfant. Cela lui permet d’entrevoir ce qui s’en vient (par exemple, jeux calmes, douche ou bain, brosser les dents, lecture et dodo);
  • Créer « une ambiance dodo ». Baisser le son de la télévision ou fermer les écrans, mettre de la musique douce, baisser le niveau des lumières, utiliser un timbre de voix plus bas, etc.  Cela permet à l’enfant d’avoir des indicateurs qui l’inviteront à aller tranquillement se coucher;
  • Éviter de dormir avec l’enfant pour qu’il s’endorme plus facilement. Oui, c’est vrai que cela est plus rapide. Vous risquez toutefois d’avoir de mauvaises surprises durant la nuit! Effectivement, il risque de se réveiller seul et cela pourrait éveiller de la peur ou de l’insécurité chez lui;
  • Avoir des objets réconfortants sur sa table de chevet (livre, lampe, toutou, etc.). Le cycle du sommeil varie durant la nuit. C’est pour cette raison que tout comme vous, il se peut que votre enfant se réveille durant la nuit. S’il se réveille, il peut se réconforter par lui-même en ayant à sa portée des objets qui le rassurent;
  • Éviter les aliments riches en sucre et en gras avant le coucher. Optez plutôt pour des aliments tels que des fruits, des légumes, du fromage, du yogourt ou une tranche de pain grillé avec un peu de beurre d’arachides. Il est normal que certains enfants puissent avoir faim avant le coucher, surtout s’ils prennent de la médication durant la journée telle que des psychostimulants;
  • Inviter l’enfant à aller aux toilettes avant le coucher et éviter de lui faire boire trop d’eau;
  • Couper les écrans au moins heure avant le dodo. Optez plutôt pour des activités calmes telles que la lecture, les jeux de société ou dessiner;
  • Avant le souper, permettre à votre enfant de passer 30 minutes à jouer de hors, et ce peu importe la saison. Le contact avec l’extérieur aurait un impact positif sur le sommeil;
  • Préparer « un kit dodo » pour les soupers de famille ou entre amis (doudou, pyjama, sous-vêtement de rechange, toutou, livre, oreiller, sac de couchage et brosse à dents). Si vous allez ailleurs dans un souper de famille ou entre amis, gardez le même horaire et la même routine. N’hésitez pas à emprunter la chambre d’amis. Cela vous permettra de maintenir la routine et de pouvoir continuer la soirée tranquillement avec les amis et la famille;
  • De combien d’heures de sommeil mon enfant a-t-il besoin? Difficile à dire! Il y a ce qu’on appelle des petits et des grands dormeurs. Certains enfants ont besoin de plusieurs heures de sommeil pour bien récupérer, d’autres non. Il s’agit de bien observer le cycle de sommeil de votre enfant. Est-il un petit ou un grand dormeur? À voir!

Ce qui est bon pour votre enfant peut aussi s’appliquer à vous. Rendu à l’âge adulte, on a tendance à oublier l’importance d’avoir aussi une bonne routine. Soyez un exemple pour votre enfant, vous êtes sa plus grande inspiration! Si vous avez vous-même une routine de dodo, votre enfant s’en inspira. De plus, vous allez être en meilleure forme le lendemain pour entreprendre une nouvelle aventure avec celui-ci!

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Pour aider votre enfant à se rendre dans sa chambre, le TimeTimer peut être un bon outil. Le temps est une notion difficile à comprendre pour les enfants. Leur montrer visuellement le temps qu’il reste avant le dodo et leur expliquer que la sonnerie indique le moment du dodo peut vous sauver des crises et décharge le parent de l’annonce du dodo.
  • Créer une routine du dodo peut aider au sommeil : pyjama, brossage de dents, histoire ou émission, et ensuite Hop dodo!

1/2

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Combien de dodo(s)?

Combien de dodo(s)?

Par Joëlle Bond - 18 avril 2018

... ou l’importance de la sieste chez les enfants d’âge préscolaire Le deuxième sujet le plus « brûlant » concernant les bébés...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018