ARTICLE

REEE ou REER : où investir en tant que parent?

Avec la saison des impôts qui s’entame déjà, les chroniques sur le REER fusent de toutes parts. Mais quand on est parent, un dilemme s’impose : cotiser à notre REER ou cotiser au REEE de nos enfants? Est-ce qu’on doit choisir entre notre retraite ou l’avenir de nos cocos? Quelle horreur! Par chance, Kaleido vous tient la main et vous guide afin de prendre la bonne décision, pour VOUS et pour VOS AMOURS!

 

Quels sont les avantages du REEE?

Évidemment, avant de considérer le REEE, il faut en connaître les avantages, qui sont multiples. Chaque fois que vous cotisez à votre REEE, le gouvernement cotise à son tour. C’est considérable! Un retour sur investissement incomparable, puisque vous pouvez aller chercher jusqu’à 12 800 $1 par enfant en subventions, selon votre situation. C’est aussi rassurant de savoir que les cotisations quand elles seront retirées, seront retournées au parent épargnant libres d’impôt. Votre jeune sera imposé sur les sommes qu’il retirera pour les études, c’est-à-dire les PAE, mais à son propre taux, qui sera sans doute faible ou nul, considérant qu’il est aux études!

Publicité

 

Est-ce que je dois choisir entre les deux?

On sait ce que c’est : les dépenses de notre #viedeparent sont aussi surprenantes que nos nuits (au secours!). Comme nos ressources financières ne sont pas infinies (du moins, pour la plupart d’entre nous), on souhaite faire un choix judicieux en matière d’investissement. Kaleido vous propose deux stratégies pour profiter de vos opportunités de placements.

 

Première option : vous pouvez prioriser, dans un premier temps, l’investissement dans le REEE de votre enfant, ce qui, on le rappelle, vous permet de recevoir de l’argent du gouvernement (ça ne se refuse pas!). Ensuite, au moment des études postsecondaires, sachez que le REEE se divise en trois fonds distincts : vos cotisations, les subventions reçues, et les revenus générés par ces deux premières catégories au fil des ans. La bonne nouvelle? Vos cotisations vous appartiennent, et vous pouvez donc les réinvestir dans votre REER, tout en faisant profiter votre enfant des subventions et des revenus! Gagnant pour tout le monde!

 

Autre option intéressante : vous investissez dans votre REER dans le but de profiter des avantages immédiats que cela engendre, c’est-à-dire une baisse de votre revenu imposable, ce qui vous rendra peut-être admissible à un remboursement d’impôt. Et là… vous nous voyez venir : vous pouvez investir ce montant dans le REEE de votre enfant! Le meilleur des deux mondes, qui vous permet de dégager des sous pour le REEE sans avoir à compromettre votre retraite. Quand on dit de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, en langage financier, ça veut dire exactement ça!

 

Pourquoi opter pour Kaleido?

Opter pour Kaleido, c’est choisir la sécurité et un rendement avantageux pour un produit dont le remboursement du capital est garanti2.  Profitez d’un placement intéressant pour l’avenir de vos enfants, du remboursement d’un montant équivalant à la totalité des frais de souscription à l’échéance pour nos produits collectifs ainsi que de coaching parental. L’instinct de parent qui vient tout seul? Oubliez ça! Être parent, c’est comme décrocher un travail à temps plein sans formation; on aime donc se sentir accompagné. Le programme Tremplin, exclusif à Kaleido, vous offre 6 heures de coaching par année par famille avec des intervenants spécialisés en éducation. Une ressource précieuse pour toutes les difficultés qu’on peut rencontrer : routine du dodo, TDAH, allaitement, troubles alimentaires, douance, et bien plus. Kaleido vous accompagne autant à l’étape de nourrisson qu’à celle de l’ado qui refuse de communiquer ses émotions. Merci!

 

Kaleido, c’est l’option rassurante et adaptée à la réalité de parent. Les temps changent, et Kaleido suit le rythme avec vous.

 

 

Notes légales

 

  1. Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) de 20% à 40% et Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE) de 10% à 20%. Selon le revenu net familial rajusté. Le montant maximum annuel versé en SCEE est de 600$ et de 300$ en IQEE. Le montant maximum versé à vie par bénéficiaire est de 7200$ en SCEE et de 3600$ en IQEE. Bon d’études canadien (BEC), pouvant atteindre 2000$ par bénéficiaire, pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille est financièrement admissible. Certaines conditions s’appliquent. Consultez le prospectus à kaleido.ca.

 

  1. Épargne investie en bons du Trésor et en obligations gouvernementales. Il faut savoir que l’épargne remboursée à l’échéance inclut un montant équivalant aux frais de souscription de 200 $ par unité dans les Plans REEEFLEX et UNIVERSITAS. Dans le Plan INDIVIDUEL, les frais de souscription pouvant atteindre 200 $ ne sont pas remboursés. Certaines conditions s’appliquent. Consultez le prospectus à kaleido.ca

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Pourquoi un budget est la base de toute décision financière?

Pourquoi un budget est la base de toute décision financière?

Par Laurie Therrien, Laurie Therrien Planificatrice Financière, Équipe Vie de Parents - 16 juin 2017

La première étape dans la prise en charge des finances personnelles est la mise en place d'un budget. Toute décision...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024