ARTICLE

Prendre la pause Sépaq en mode #viedeparents

Il faut bien le dire : après une rentrée stressante et une semaine passée à retracer les mitaines et autres petites laines en catastrophe, l’invitation lancée par la Sépaq pour « tester » leur prêt-à-camper tombait pile! Trois jours en nature pour remettre les compteurs à zéro avant de continuer vers la routine d’automne. Nous sommes donc partis de Québec direction Parc national de Frontenac, à 1 h 30 de route. Une distance parfaitement gérable avec deux tornades, moyennant quelques collations et un spécial de temps iPad supplémentaire! 😉 Le trajet nous permet déjà de relaxer en admirant des feuillus et conifères, des routes de terre et de gravier, des bâtiments fermiers… rien à voir avec nos semaines remplies d’urgences courriels, de bac de recyclage et de rallye taxi entre la maternelle et la garderie! On a même croisé un « Bambi » en chemin, qui s’est arrêté pour que les enfants l’admirent dans toute sa splendeur. Mode magie de l’enfance : activé!

Publicité

Arrivés à notre prêt-à-camper #47, on clique toute de suite avec l’ambiance : relax, mais pas plate, jolie vue, gens sympathiques sans être envahissants… on se sent bienvenus immédiatement. L’accueil est incroyable, bons conseils à la clé… et le prêt-à-camper est génial : glamping de luxe, bonjour! Deux lits doubles dont un superposé, parfait pour quatre, et encore confortable à six. Rien à briser, rien à casser… mis à part les verres à vin, mais on va se le dire que ça compte comme un essentiel. Une table pour six, un revêtement souple pour la tente/chalet qui permet de laisser passer la lumière ou de tout refermer pour plus d’intimité. Mini frigo, vaisselle et articles de base sont inclus et il y a des prises de courant, ce qui change tout! Parfait pour charger le cellulaire, la glacière électrique, le iPad… L’eau courante n’est pas disponible dans l’installation, mais il y en a tout près, et on apporte notre eau potable. Pour réchauffer les aliments, on dispose de deux ronds au gaz près de la porte patio sur la galerie, mais comme il n’y a pas de micro-ondes ou de four, prévoyez vos repas en conséquence. Notre gros coup de cœur est définitivement le « spot à feu » parfaitement aménagé pour les familles. Pour la douche et les toilettes, plusieurs bâtiments parfaitement propres sont aménagés sur le site, mais amenez vos vingt-cinq sous pour les douches, de grâce! Parce qu’avec les enfants, on ne sait jamais quand le besoin impromptu et pressant d’en prendre une se fera sentir. 😉

Pour choisir nos activités, on est allés avec notre réalité familiale : sentier pas trop difficile de randonnée en matinée et virée en kayak dans le secteur Saint-Daniel en après-midi. Nous avons fait le sentier de l’érablière, pendant près de 2 heures. On y a vu oiseaux, perdrix et des dizaines d’espèces de champignons. On a adoré saluer les familles à vélo lorsqu’on croisait la piste cyclable. Ce sentier était parfait pour nos jeunes enfants : quelques montées et descentes, mais rien de trop étroit, abrupt ou dangereux. On ne recommanderait pas la poussette pour le sentier, mais ça pourrait être génial sur la piste cyclable. D’ailleurs, deuxième gros WOW de notre séjour Sépaq : le prêt d’équipement! En effet, la Sépaq nous a prêté un sac à dos de randonnée, question que notre coco de 3 ans puisse voir l’expérience de haut sur le dos de Papa, et qu’on puisse marcher à notre rythme… ou plutôt, à celui de notre coco de 5 ans (rythme #turbofusée)! La chaise haute et le banc d’appoint dans le prêt-à-camper dès notre arrivée étaient de magnifiques attentions. Comment ça marche? Cliquez ici !

Ce Parc national est parfaitement adapté aux familles : grande plage de sable, plusieurs tables à pique-nique, module de jeux et balançoires (fort appréciés quand on ramène le stock dans la voiture ou qu’on finalise la réservation).

Nos garçons ont été bien impressionnés de voir des gens en kayak passer sous le pont lorsqu’on est arrivés au secteur Saint-Daniel : ils étaient tellement contents de savoir qu’on allait faire pareil (tout en leur expliquant le concept d’écho… ALLO!). Nous avons vu de nombreux canards et il paraît que le secteur est génial pour pêcher le brochet. Nous avons choisi le kayak pour cette fois-ci, mais on se promet de revenir pour le canot, le paddle board et le pédalo de luxe en aluminium… fini les chaises inconfortables ici.

Pas besoin de vous dire qu’après une telle journée d’activités en plein air sans aucune sieste, nos cocos sont rapidement tombés endormis après la douche, le souper rapido et 3-4 guimauves devant un film! On a super bien dormi les deux nuits, malgré la température plus fraîche du deuxième dodo, au cours duquel on a profité du chauffage électrique.

Nous sommes donc partis complètement ressourcés après un déjeuner en famille au son des oiseaux. Sur la route vers la maison, nous avons réalisé à quel point nous étions chanceux que la vie de parents ait mis ces vacances éclair à notre agenda surchargé de septembre. C’est tentant, parfois, de repousser les vacances parce qu’on a trop à faire. Eh bien, dans notre cas, c’est justement là qu’on en avait le plus besoin! Pour le prêt-à- camper autant que l’endroit et ses multiples activités, la Sépaq c’est le complément indispensable de notre #viedeparents maintenant!

 

 

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024