ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

L’estime de soi

L’estime de soi est un sujet important à l’adolescence. Les hauts et les bas des hormones, les expériences amicales ou amoureuses négatives et la recherche d’identité peuvent avoir une incidence sur l’estime de soi. Mais tout d’abord, qu’est-ce que c’est? On en entend souvent parler, mais c’est plutôt difficile de la définir et de la rendre tangible. Simplement, on peut l’expliquer par la valeur qu’une propre personne perçoit d’elle-même. L’estime de soi se bâtit dès la naissance, au fil des relations et des interactions vécues avec les parents et la famille élargie principalement. Elle continue de se développer à la garderie et sera en développement continu tout au long de la vie.

L’adolescence est une période charnière, puisque c’est le moment idéal pour travailler l’estime de soi, bien que tous les moments soient bons. L’adolescent est encore malléable, et a beaucoup plus conscience des processus cognitifs qui l’amènent à avoir une bonne ou une mauvaise estime de lui-même.

Comment savoir si votre enfant présente une estime de soi plutôt faible? Il aura tendance à se dévaloriser (je suis bon dans rien, je ne suis pas capable), il peut avoir de la difficulté à accepter les compliments (il faut un compliment à la personne en retour, réfute le compliment en donnant une raison extérieure à lui-même pour l’expliquer), il peut abandonner ou se décourager plus facilement, se montrer jaloux, se comparer aux autres et peut se montrer gêné lorsqu’il reçoit de l’attention ou qu’il doit aller vers les autres. Vous pouvez aussi remarquer que votre enfant a de la difficulté à nommer ses qualités, ses capacités et ses talents. Le manque d’estime personnelle est un facteur de risque pour développer une dépression, il faut donc être à l’affût de tout changement en ce sens dans le comportement de votre ado.

L’estime de soi est en relation étroite avec l’affirmation de soi, c’est-à-dire être en mesure de donner son avis, ses idées ou de refuser quelque chose sans se sentir coupable outre mesure. Les gens ayant une faible estime de soi ont de la difficulté à s’affirmer de peur de déranger ou de se faire critiquer. La connaissance de soi est aussi en lien avec l’estime. En plus que l’adolescence soit une période de recherche d’identité, la personne ayant une faible estime de soi a de la difficulté à se décrire, à nommer ses préférences, à se connaître.

Voici ce que vous pouvez faire en tant que parent afin d’aider votre jeune à développer son estime de lui-même :

  • Encouragez-le dans ses projets, ses activités. Soulignez ses bons coups, aussi minimes soient-ils. Montrez-lui que vous êtes fiers de ce qu’il est ;
  • Quand vous avez à critiquer quelque chose envers votre ado, par exemple, la vaisselle a été mal lavée, ne le rabaissez pas. Dites-lui ce qui fait en sorte qu’il n’a pas répondu à vos attentes dans la situation particulière, mais évitez de généraliser la situation (par exemple, dire «la vaisselle n’est jamais propre quand tu la fais») ;
  • L’estime de soi peut dépendre des différents environnements dans lequel vit votre jeune, et aussi des personnes qui l’entourent. Gardez un œil sur ses relations amoureuses ou amicales. Les relations dites toxiques sont les pires pour détruire l’estime de soi ; dépréciation, jalousie, violence psychologique (menaces, insultes) et physique et manipulation peuvent rapidement tirer votre enfant vers le bas ;
  • Surveillez aussi votre enfant en ce qui a trait à à l’intimidation. Autant la victime que l’agresseur peuvent présenter une faible estime de soi, le premier ne peut pas se défendre adéquatement, et le second rabaisse les autres pour se sentir valorisé. Si votre enfant a vécu de l’intimidation, il est à risque de développer une mauvaise estime de lui-même ;
  • L’aide d’un professionnel peut être adéquate si vous sentez que votre enfant est prêt à en recevoir. Demandez des services dans le milieu scolaire, en CLSC ou au privé. Dans tous les cas, cela aidera votre enfant à améliorer son estime de lui-même. Toutefois, ce genre de travail sur soi peut s’étendre sur des années, mais un peu d’aide fera une belle différence.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Soulignez les bons coups de votre ado, aussi minimes soient-ils. Montrez-lui que vous êtes fiers de ce qu’il accomplit.
  • Une mauvaise estime de soi est un facteur de risque important pour développer certaines problématiques et troubles de santé mentale. Il est important de rester à l’affût et d’aller chercher l’aide nécessaire au besoin.

1/2

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018