ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Les cellules souches de sang de cordon

La première transplantation de cellules souches de sang de cordon a eu lieu en 1988 par Dr Gluckman à l’hôpital St-Louis de Paris. Auparavant jeté, le sang de cordon peut maintenant être conservé précieusement depuis la découverte de cellules souches hématopoïétiques en nombre suffisant pour traiter certaines maladies comme les leucémies, les lymphomes, etc. Les cellules souches de sang de cordon ont été utilisées plus de 40 000 fois pour traiter plus de 80 conditions médicales différentes.

Beaucoup de futurs parents ne sont pas du tout informés ou encore mal informés sur le sang de cordon. Certains se demandent quelle en est l’utilité? Vers quel type de banque se diriger : publique ou familiale? À qui les cellules souches pourraient servir? Quel en est le coût? Nous allons répondre à ces questions.

Cellules souches

Les cellules souches hématopoïétiques, qui sont isolées du sang de cordon en laboratoire, sont des cellules progénitrices des cellules sanguines. Les cellules souches hématopoïétiques vont se multiplier ou se reproduire en cellules spécialisées comme les globules rouges ou globules blancs. Ces cellules souches hématopoïétiques chez l’enfant et l’adulte se retrouvent dans la moelle osseuse et servent à traiter certaines conditions qui requièrent une destruction des cellules immunitaires du patient par chimiothérapie ou par radiothérapie. Par la suite, les cellules souches iront remplacer les cellules souches de l’individu dans la moelle osseuse.

L’utilisation de cellules souches du sang de cordon possède certains avantages importants par rapport aux autres types de cellules souches. Les cellules souches de sang de cordon sont faciles à récolter. Le prélèvement se fait tout de suite après l’accouchement par le médecin accoucheur ou la sage-femme. La procédure est simple, rapide, sans douleur pour la mère et le nouveau-né. De plus, les cellules souches de sang de cordon sont moins restrictives au niveau de la compatibilité entre le donneur et la personne recevant la greffe.

Par contre, les échantillons de sang de cordon possèdent une quantité de cellules souches qui est plus limitée que les autres sources de cellules souches. C’est pourquoi ces cellules sont généralement conservées pour traiter des enfants, car moins de cellules souches sont requises si l’individu recevant les cellules est de petit poids. Plusieurs équipes de chercheurs travaillent à multiplier les cellules souches in vitro afin de permettre un traitement à des personnes nécessitant un plus grand nombre de cellules ou encore permettant d’offrir plus d’une dose de cellules souches de sang de cordon.

Bien que les cellules souches de sang de cordon puissent être utilisées pour traiter certains types de conditions pour la personne elle-même (greffe autologue), la majorité des conditions pour lesquelles les cellules souches de sang de cordon sont utilisées à l’heure actuelle sont pour une greffe pour autrui (greffe allogénique). De plus en plus d’équipes de recherche s’intéressent à d’autres avenues de traitement utilisant les cellules souches de sang de cordon de façon autologue. Par exemple, des équipes s’intéressent à l’effet de greffe de cellules souches de sang de cordon autologues pour traiter la paralysie cérébrale, les troubles du spectre autistique, la perte auditive, la maladie de Crohn ou le diabète de type 1, entre autres.

Temps de conservation

Les dernières données disponibles indiquent que les cellules souches de sang de cordon peuvent être conservées au moins 23 ans. Il est à noter qu’en théorie, ces cellules peuvent être conservées plus longtemps, comme d’autres types de cellules.

Chances d’utilisations

Selon les estimations des experts, les chances d’être affecté par une condition qui peut être traitée par une greffe de cellule souche hématopoïétique allogénique avant l’âge de 20 ans pour un individu sont de 1 sur 2 500 alors que pour une greffe autologue, les chances d’utilisation des cellules souches sont de 1 sur 5 000. Ces statistiques ne tiennent pas compte des avenues futures ou des traitements pour lesquels l’utilisation de cellules souches fait actuellement l’objet de recherche. En outre, plus on avance en âge, plus le risque cumulatif d’être atteint de maladies qui pourrait être traitées avec ces cellules augmente. On parle alors, au cours d’une vie, d’un risque de 1 sur 217 personnes1.

Cordon ombilical

Plusieurs compagnies offrent aussi l’entreposage de cellules souches du cordon ombilical. Les cellules souches du cordon ombilical sont des cellules souches mésenchymateuses (de tissu). Ces dernières peuvent être utilisées en médecine régénérative pour la réparation de tissus musculaires, de plaies ou de cartilage. Ces cellules ne sont pas utilisées de façon standard et sont utilisées dans le cadre d’études cliniques. Il est à noter aussi que certaines banques vont congeler le cordon ombilical directement alors que d’autres vont isoler les cellules souches et les faire multiplier in vitro avant de les congeler.

Types de banques

Au Canada, il existe 2 types de banques de cellules souches de sang de cordon : soit des banques publiques comme celle d’Héma-Québec ou encore une banque familiale comme celle de la clinique ovo : ovo biosurance. La grande différence est que, lors de l’inscription dans une banque publique, les parents font un don altruiste et se départissent des droits d’utilisation du sang de cordon. Pour faire le prélèvement avec la banque publique, il faut accoucher dans un hôpital qui est partenaire avec Héma-Québec.

Dans une banque familiale, les parents sont propriétaires du sang de cordon et l’échantillon peut être utilisé par l’enfant ou un membre de la famille compatible. Il est possible de faire le prélèvement de sang de cordon dans tous les hôpitaux du Québec, les maisons de naissance et même lors d’accouchements à domicile.

La banque de cellules souches ovo biosurance est accréditée par Santé Canada et AABB (Accréditation internationale), qui prévoient des normes strictes sur la sélection des donneurs, la qualité et la stabilité de l’entreposage des échantillons afin de s’assurer que lorsqu’un échantillon est utilisé, celui-ci soit totalement sécuritaire pour le receveur.

De plus en plus de familles ont des enfants issus de familles d’origine ethnique différentes. Il est d’autant plus important d’entreposer les cellules souches de sang de cordon, car les cellules souches issues de ces enfants sont plus rares et d’autant plus précieuses. Il serait dommage de ne pas conserver les cellules souches de sang de cordon, peu importe le type de banque choisi, car ceci permettrait potentiellement de sauver une vie.

Pour plus d’information sur la procédure et les coûts, visitez le site internet : www.cliniqueovo.com

Joey St -Pierre, PhD

Conseiller clinique

 

Références : Lifetime Probability of Stem Cell Transplant in USA: Nietfeld JJ, Pasquini MC, Logan, BR, Verter, F, Horowitz MM 2008; BBMT 14(3) 316–322 doi:10.1016/j.bbmt.2007.12.49

https://parentsguidecordblood.org/en

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Plan de naissance

Plan de naissance

Par Équipe Vie de Parents - 12 juin 2017

Le « plan de naissance » est bel et bien un terme, car que l’on choisisse ou non la façon...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2019