ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Le “Terrible 2”, une étape anticipée par de nombreux parents:

Lorsque les enfants entrent dans la période du Terrible 2, beaucoup de parents se remettent en question. Est-ce que je mets en place les bonnes interventions? Combien de temps cela va-t-il durer? Comment dois-je agir? Vous trouverez dans cet article des explications et des conseils par rapport aux comportements de vos enfants durant cette phase de son développement.

Qu’est-ce que c’est exactement?

 Cela soulagera peut-être quelques parents de savoir que ce Terrible 2 est une partie «normale » du développement, par laquelle tous les enfants doivent passer entre 18 mois et 36 mois approximativement. Cette étape est en fait très importante, car elle leur permet de développer des habiletés qui leur seront très utiles! Le respect des règles, la gestion des frustrations, l’expression des émotions, la responsabilisation face à leurs comportements, la confiance en soi ainsi que leur autonomie en sont quelques exemples.

Les enfants dans leur Terrible 2 sont à un moment de leur vie où ils se rendent compte qu’ils peuvent décider et aussi dirent «non» puisqu’ils sont des êtres distincts. Ils veulent faire les choses par eux-mêmes (et bien sûr réussir du premier coup) et veulent tout, tout de suite. N’ayant d’autre choix, les parents imposent donc des délais et des refus. Ce charmant mélange amène beaucoup de colère à nos petits loups et puisque que le développement du langage n’est pas encore terminé chez eux, ils ne savent plus comment exprimer leurs émotions. Vous devinez la suite…

Il faut donc comprendre que le Terrible 2 est une grande période de frustration au cours de laquelle les enfants vont essayer de comprendre comment obtenir ce qu’ils veulent par essais-erreurs. Ils associeront donc leurs tentatives aux résultats obtenus.

Comment ça se manifeste?

 Étant donné que les enfants ont chacun leur tempérament, les manifestations seront différentes de l’un à l’autre. Nous vous donnons des exemples, mais sachez que vos observations peuvent être bien différentes.

Au cours de cette période, vous pouvez voir vos enfants tester les limites, les règles et faire des choses interdites. Cela les amène inévitablement à vivre des refus ou des délais. Ils vivent donc des frustrations qu’ils ne savent pas comment gérer et qui finissent en crises ou en pleurs interminables.

Quoi faire?

 En fait, le travail des parents pendant cette période est de montrer aux enfants comment ils peuvent avoir du pouvoir sur leur vie, mais de manière adéquate. Pour cela, il sera important d’être clair et constant dans nos demandes aux enfants afin que ceux-ci comprennent que quand papa et maman disent «non», ils peuvent tenter n’importe quoi, ce sera toujours «non». Il est important de tenir son «bout» et de ne pas céder devant les comportements de l’enfant. Il doit apprendre à se faire dire «non» et apprendre à attendre. C’est comme cela qu’il apprend à vivre avec les différentes contraintes de la vie. Il n’est pas toujours facile comme parent de voir son enfant pleurer, crier, etc. Dites-vous que ce que vous faites l’aide à se développer et que si vous êtes constant et clair, les comportements moins agréables vont s’estomper.

Voici, de manière concrète, des conseils qui vous seront utiles pendant cette période:

  • Mettre des limites claires et constantes;
  • Apprendre à notre enfant à gérer et refléter ses émotions (par exemple, «je comprends que tu es fâché parce que Maman ne veut pas te donner de dessert avant le repas, mais…»), lui donner des techniques de retour au calme;
  • Éviter de céder, de changer d’idée;
  • Éviter de se fâcher (vous êtes les modèles de vos enfants);
  • Éviter de leur donner de l’attention lorsqu’ils ont des comportements inadéquats (par exemple, crise, longue négociation, etc.);
  • Ne pas complètement l’ignorer, car à cet âge il est en apprentissage des techniques de gestion des émotions. Reflétez plutôt son émotion et dirigez-le vers ses techniques de retour au calme;
  • Offrir des choix dirigés au lieu de poser des questions fermée (par exemple, «tu veux mettre ton chandail ou ton pantalon en premier?»);
  • Situer l’enfant dans le temps (avertir avant la fin d’une activité, utiliser time timer, etc.). Même s’il n’a pas encore la notion du temps, ça lui permet de comprendre que la fin de la période approche;
  • Lui donner des petites responsabilités (avec soutien);
  • Renforcer les bons comportements en les verbalisant;
  • Ne pas tenter d’éviter les crises, mais bien de les gérer;
  • Utiliser le retrait positivement comme un moment pour se calmer plutôt qu’en tant que punition;
  • Utiliser du matériel adéquat, si possible, pour l’aider à se calmer.

Puisqu’aucun mode d’emploi officiel sur le Terrible 2 n’est disponible, si vous ressentez le besoin d’avoir un soutien supplémentaire, n’hésitez pas à aller chercher l’aide d’un intervenant. Le rôle de ce dernier ne se résume pas à vous aider à comprendre les comportements indésirables de votre enfant au cours de cette période, mais aussi et surtout, à vous outiller afin de passer à travers cette tempête indemnes.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • Comme l'esprit logique de votre petit 4 ans se développe... il peut parfois négocier, et mieux qu'un avocat chevronné, sur ABSOLUMENT TOUT. Plutôt que de discuter durant des heures, vous pouvez reconnaître son désir, dire que vous comprenez pourquoi il souhaite ce dont il souhaite, mais que vous êtes le parent et que le mot final vous revient. Oui, ça peut créer des crises de bacon collatérales. Mais courage. Un jour, il ira en appartement.
  • Comme avec la collègue de bureau qui vous obstine sans cesse sur la moindre niaiserie, avec votre enfant de 2 ans: choisissez vos batailles. Quand il le faut, mettez votre cote de maille et allez au front, parce que C'EST DODO MAINTENANT!
  • Votre enfant s'oppose systématiquement à TOUT ce que vous dites? Donnez-lui un sentiment de pouvoir en lui proposant plutôt de prendre de petites décisions, comme: préfères-tu manger avec une fourchette ou avec une cuillère? (Ensuite, quand ça marche, faites résonner votre rire le plus machiavélique à l'intérieur de vous).

1/3

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Votre enfant a commencé à faire des crises?

Votre enfant a commencé à faire des crises?

Par Rina Hamon - 29 décembre 2017

Votre enfant a commencé à faire des crises? Vous êtes déstabilisé et ne savez pas comment arriver à intervenir? La...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018