ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Le suicide

Pendant plusieurs années, le Québec a présenté des données alarmantes concernant le nombre de suicides par année. Heureusement, cette tendance a beaucoup diminué dans les dernières années suite aux différents programmes d’aide et de sensibilisation mis sur pied. Les adolescents (15-19 ans) constituent généralement la catégorie d’âge qui présente le plus bas taux de suicide. Toutefois, les taux de suicide ne seront jamais assez bas pour considérer que le travail pour le faire diminuer est terminé. Voici quelques faits et conseils concernant le suicide chez nos adolescents :

  • jusqu’à l’âge de 14 ans, le concept de la mort n’est pas complètement assimilé par le cerveau de nos adolescents. Par contre, cela ne veut pas dire qu’un enfant de 12 ans qui a des idées suicidaires ne passera pas à l’acte. Il faut donc être prudent lors de l’intervention auprès de jeunes ados ;
  • le suicide ne doit pas être un sujet tabou à la maison, au contraire. Il est compréhensible que certaines personnes ne comprennent pas pourquoi d’autres personnes choisissent de mettre fin à leurs jours. Il est important de démontrer une ouverture face à une discussion sur le sujet. Ainsi, votre enfant sera peut-être plus à l’aise de questionner et de comprendre ce que ça veut dire, et de vous en parler s’il en ressent le besoin ;
  • si vous doutez que votre enfant présente des idées suicidaires, il ne faut surtout pas hésiter à aborder le sujet. Si vous êtes en état de le faire, demandez-lui clairement s’il présente des idées suicidaires. N’utilisez pas les termes ‘’idées noires’’ ou ‘’idées sombres’’, car ils peuvent avoir une signification différente d’une personne à l’autre. Il est aussi important de comprendre qu’une personne suicidaire ne veut pas nécessairement attenter à sa vie dans un futur rapproché. Toutefois, il est absolument nécessaire d’aller chercher de l’aide afin de diminuer, voire d’éradiquer,  la présence de ces idées ;
  • le suicide n’est ni un acte de bravoure ou de lâcheté, il démontre cependant assurément une grande souffrance de la part de la personne. Le processus suicidaire ne se déroule pas en une journée, il est généralement étendu sur plusieurs jours, voire semaines ou mois. La personne suicidaire essaie plusieurs solutions, qui ne fonctionnent pas, donc elle en arrive à penser que le suicide est la seule option afin de mettre fin à sa souffrance. Votre travail en tant que parent d’ado qui présente des idées suicidaires est de susciter l’espoir et de signifier votre soutien à votre enfant ;
  • comme parent, il est très difficile d’apprendre que son enfant présente des idées suicidaires. Vous vous questionnez à savoir à côté de que quoi vous êtes passé, ce que vous avez fait de mal, ou qu’est-ce qui a mis votre ado dans un tel état? Dans l’affirmative, il est important d’aller chercher du soutien en tant que membre de l’entourage de la personne suicidaire, pour la personne suicidaire ou pour une personne endeuillée par le suicide au 1-866-APPELLE (24/7, sans frais). Ce numéro vous mènera au Centre de prévention du suicide de votre région. Des intervenants spécialement formés évalueront la situation de votre enfant, vous conseilleront pour intervenir et déploieront un filet de sécurité afin que votre enfant obtienne le soutien que nécessite son état.

Trucs & conseils
Vie de Parents

Vie de parents
  • La présence d’idées suicidaires ne signifie pas nécessairement que votre ado est en dépression. Toutefois, c’est un signal d’alarme comme quoi votre enfant a besoin de support. Des services professionnels peuvent être offerts au CLSC ou à l’école.
  • Si vous voyez que votre enfant traverse des moments difficiles, n’ayez pas peur de lui demander directement s’il a des idées suicidaires. Votre franchise et ouverture d’esprit indiqueront que vous souhaitez aborder le sujet de façon franche avec lui.

1/2

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018