ARTICLE

La cyberintimidation, parlons-en!

Les élèves reprendront le chemin de l’école dans quelques jours. Véritable fléau, l’intimidation atteint malheureusement un autre niveau dans le milieu scolaire. Vie de Parents s’est penché sur le phénomène « j’expose », bien présent au Québec.

 

La nouvelle forme de cyberintimidation

Tendance populaire chez les jeunes du secondaire, le phénomène « j’expose » sur TikTok prend de l’ampleur. Des adolescents créent des comptes anonymes sur le réseau social dans le but d’y publier de courts contenus vidéos dégradants visant certains de leurs congénères. Les malfaiteurs publient la photo ou le profil Facebook de la personne ciblée, et parfois même l’établissement scolaire, accompagné d’un texte tout à fait gratuit et dévalorisant, tel que « j’expose le gars qui a le moins d’amis ».

 

L’impact sur les victimes

L’intimidation en ligne est dévastatrice et poursuit les victimes jusqu’à la maison, sans répit. Pour celles-ci, la motivation scolaire dégringole à vive allure, la confiance et l’estime de soi sont grandement affectées, et l’isolement s’installe sournoisement. Les conséquences peuvent être très graves, selon certains psychologues.

Publicité

 

L’importance de dénoncer la situation

Dans plusieurs milieux, la police est au fait du phénomène et invite les victimes et leurs parents à dénoncer, et ce, dès la rentrée scolaire. Que ce soient les parents, les enfants, les intervenants en milieu scolaire ou tout autre témoin de comportements déplacés en lien avec cette pratique, tous ont un rôle à jouer pour faire cesser l’intimidation.

 

Les conséquences applicables aux personnes malintentionnées

Il faut savoir que la publication de contenus portant atteinte à la réputation d’une personne, et incitant à la haine et au mépris, est un acte illégal. Certains dossiers de cyberintimidation sont passibles d’ordonnances de la cour et même, dans certains cas, de peine d’emprisonnement.

 

La prévention avant tout

Avec de telles situations dans les écoles, les parents sont invités à jeter un œil sur les activités de leurs enfants en ligne. La cyberintimidation et le respect de la différence chez les autres sont des sujets essentiels à aborder en tant que parents d’adolescents, tout comme la sexualité ou la drogue. Le fait d’ouvrir la discussion très tôt dans l’adolescence est susceptible de faire une grande différence.

La bienveillance numérique

Il y a moyen d’utiliser les réseaux sociaux à bon escient, par exemple, pour rire et se divertir, pour conserver des liens avec la famille et les amis, pour suivre l’actualité, pour se faire un réseau de contacts, etc.

 

Bonne nouvelle! Le phénomène « j’expose » a d’ailleurs conduit à un mouvement de solidarité de la part de plusieurs jeunes qui dénoncent formellement cette pratique. De nouveaux comptes sont également apparus dans le but de partager de l’information positive, pour aller à l’encontre de la situation actuelle.

 

Vie de Parents vous invite donc à la bienveillance digitale et vous souhaite une bonne et saine rentrée scolaire!

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022