ARTICLE

Faire rimer ado avec relâche : trucs et conseils

Lorsque nos enfants sont plus petits, il est plus simple de gérer la semaine de relâche. D’ordre général, si vous prenez la semaine de congé avec eux, vous n’aurez qu’à suggérer des activités et toute la famille y prendra part avec plaisir. Par contre, à l’adolescence, la situation devient un peu moins simple.

Les ados sont de plus en plus réticents à suivre le reste de la famille. Chaque proposition se transforme en « trop plate » ou « j’ai pas l’goût ». Plusieurs désirent ne rien faire, passer leurs journées à lambiner ou scroller leurs réseaux sociaux. Que faire pour éviter que la semaine de relâche ne se transforme en perpétuelle argumentation pour les faire bouger?

La communication est toujours la meilleure option alors :

  • Avec votre ado, déterminez des moments où vous le laisserez tranquille et d’autres où vous passerez du temps en famille.
  • Si tout ce que vous proposez comme activité le rebute, il est possible de lui demander de proposer quelque chose. Donnez-lui d’abord quelques instructions comme le budget disponible, la distance que vous acceptez de parcourir, lunch ou non… Vous pourriez être très surpris de la proposition!
  • C’est connu, les ados sont des lève-tard, alors acceptez qu’il flâne plus longtemps au lit.
  • Abordez le sujet des écrans. Vous pouvez conserver les règles en vigueur au sein de la famille. Mais si vous décidez de les assouplir, soyez clair dans vos attentes, car si vous laissez place à l’interprétation… vous risquez de vous en mordre les doigts!
  • Discutez de la présence d’amis à la maison. Si vous acceptez que votre ado invite des amis durant le long congé, déterminez les règles : quand acceptez-vous que les amis soient de passage à la maison, combien à la fois, resteront-ils pour le repas ou bien encore pour la nuit. En parler avant que les amis soient invités simplifie toujours les choses.

Si, pour vous, il est plus ardu de prendre congé pour la relâche, votre adolescent demeurera peut-être seul à la maison. Voilà une belle occasion d’apprendre à apprivoiser la solitude et à développer son autonomie. Le fait de lui transmettre quelques consignes et de lui demander d’exécuter une ou deux tâches simples pourra être l’occasion pour vous de bonifier la relation de confiance entre vous et d’évaluer s’il sera possible pour lui de demeurer seul à la maison durant la saison estivale.

Publicité

Bonne relâche!

Geneviève Harvey-Miville, Éducatrice spécialisée, Coach familiale

Articles sur le même sujet

ARTICLE
7 idées #viedeparents pour la rentrée scolaire avec Clément!

7 idées #viedeparents pour la rentrée scolaire avec Clément!

Par Clément ltée, Les Parents - 10 août 2020

Envie de profiter au maximum des belles journées d’été, sans trop vous soucier du magasinage de la rentrée? Pour vous...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La gestion du calendrier

La gestion du calendrier

Par Fannie Robert - 11 août 2017

Tout parent sait que la vie de famille demande beaucoup d’organisation, de compromis, d’adaptation et de planification. Quand votre enfant...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022