ARTICLE

Consulter pour s’aider

Il est déjà peut-être grand temps! En fait, un peu comme me le disait à la blague mon amie Marie-Pier la notaire, il est primordial de consulter autant cette dernière que la sexologue avant que le couple ne rende ses derniers souffles!

Puisque la sexualité est fort souvent le miroir d’une réalité conjugale, affective, sentimentale, il va de soi que de porter un regard sur soi, sur son couple mais aussi dans son lit représente le préalable à une éventuelle consultation.

Contrairement à bien des croyances, le professionnel de la sexualité ratisse un peu-beaucoup-énormément plus large que ces déviances sexuelles dignes du Canal D ou encore ces fameuses questions de «technicalités» toujours abordées dans ces magazines à saveur psycho pop.

Trouble érectile, anorgasmie, éjaculation précoce ou retardée, baisse de libido, alouettes…ces problèmes-tendances dont tout le monde attend de souffrir avant de prendre rendez-vous avec la sexologue représentent, à mes yeux d’intervenante, davantage un ou des symptômes d’un mal plus grand. De ce fait, une consultation entamée avant que le corps n’abdique ici et là ou pire, tout le temps, se voit certes plus que bénéfique!

Publicité

Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, pourquoi en tant que membre d’une dyade conjugale, ne pas mettre à son agenda un petit meeting entre soi…et soi?  Au menu du jour, la nécessité de porter un regard objectif sur SES questions de feelings, comme le dit la chanson! Évaluer son niveau de bien-être au sein de sa maisonnée, dans son couple, sous sa couette, en voilà un bon début! S’ensuivent de bonnes réflexions.

«Suis-je bien chez moi?»

«Suis-je bien avec moi?»

«Suis-je bien avec l’autre?»

«Qu’est-ce que je ressens en sa présence?»

«Quelle place occupe l’amour chez moi?»

«Est-il  une nécessité pour mon bonheur, pour m’accomplir, pour vivre ma sexualité?»

«Est-ce que je m’autorise le bonheur?»

«Mon problème sexuel (quel qu’il soit) est-il général ou présent seulement en présence de l’autre? Comment? Depuis quand?»

Ces questions, je vous les poserai en bureau, histoire d’en savoir un peu plus. Pourquoi alors ne pas commencer à y réfléchir dès que le bât blesse entre vous et votre chéri/e? En bonus, les constats qui en émergeront feront officiellement prémices de discussions à deux. Pour la résolution de problèmes, oui la sexologue correspond certainement à la personne pouvant vous aider à y voir plus clair et à corriger, effectivement par la suite, ces problèmes «techniques» s’il y a lieu.

Bon succès.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Le stress, l'anxiété, l'angoisse : comment s'en sortir?

Le stress, l'anxiété, l'angoisse : comment s'en sortir?

Par Jocelyne Petit - 7 juin 2021

  La vie génère beaucoup d’émotions dont certaines très négatives. Comment s’en sortir? Le stress vécu dans plusieurs situations peut...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022