ARTICLE

Comment éviter la noyade

Les enfants âgés de moins de 6 ans représentent encore 15 % des morts par noyade accidentelle. Avec l’été qui commence et nos petits baigneurs qui ont très hâte de sauter à pieds joints dans l’eau, quelques conseils pour prévenir le pire et passer un été mémorable pour les bonnes raisons!

1. SURVEILLEZ!

La meilleure prévention, c’est de surveiller les enfants pendant qu’ils se baignent. Idéalement, si vous êtes un groupe d’adultes, désignez un responsable qui restera focus sur les enfants, quitte à échanger des tours de garde. Le piège, quand on est dans une fête, c’est de penser que, comme il y a beaucoup d’adultes, quelqu’un surveille forcément. Ne vous fiez pas aux mesures de sécurité autres que votre vigilance. Des flotteurs, une veste de sauvetage, ça aide, mais ça ne remplacera jamais le jugement d’un adulte.

2. Inspectez les conditions de baignade

Publicité

Soyez attentifs aux conditions de baignade. Évidemment, un lac, ce n’est pas comme une piscine. La météo joue un rôle clé aussi. Tout comme la surveillance. La présence d’un sauveteur, c’est rassurant.

3. Soyez attentifs à l’état général de votre enfant

Un enfant fatigué qui a joué toute la journée au soleil aura de moins bons réflexes qu’un enfant reposé qui vient de sortir dehors. Vous connaissez vos enfants : surveillez-les et assurez-vous de leur disposition à jouer dans l’eau avant de les y envoyer.

4. Prenez votre temps

Il ne faut jamais entrer trop rapidement dans l’eau, pour éviter l’hydrocution (syncope causée par le contact trop rapide avec l’eau froide qui peut entraîner la noyade). C’est pour cette même raison qu’on recommande d’attendre un peu après le repas avant d’aller nager.

5. Équipez-vous

Même si le matériel ne remplace pas la présence d’un adulte vigilant, les maillots équipés de bouées flottantes, les brassards gonflables (qui doivent être ajustés selon le poids de l’enfant) peuvent donner un coup de main et aussi aider votre enfant à se fatiguer moins vite en nageant.

6. Il n’y a pas que la piscine

L’heure du bain demande aussi une grande vigilance. Il suffit de quelques centimètres d’eau pour qu’un enfant se noie. Même si bébé est dans un siège adapté pour le bain, gardez les yeux sur lui constamment.

7. Réagissez rapidement

Si votre enfant se noie, appelez tout de suite le 911. L’opératrice pourra vous guider sur l’intervention immédiate à pratiquer en attendant les secours : est-ce que votre enfant respire? Devez-vous pratiquer un massage cardiaque? Allongez-le sur le dos, enlevez tous les vêtements qui pourraient gêner sa respiration au niveau du cou et des poumons. Basculez prudemment sa tête vers l’arrière, en maintenant le front avec deux doigts et le menton avec l’autre main, pour éviter que la langue n’aille bloquer la gorge. Vérifiez qu’aucun objet n’est pris dans sa bouche, puis écoutez pour voir s’il respire. Sinon, débutez le bouche-à-bouche. Dans tous les cas, mieux vaut être informés, alors un petit recap de massage cardiaque, bouche-à-bouche selon l’âge de nos enfants est de mise avant l’été. On en trouve une foule sur Internet.

Oui, on le sait, penser à ce genre de choses, ce n’est jamais une partie de plaisir, mais ça peut faire toute la différence!

Bon été dans l’eau!

Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022