ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




BLOGUE

Top 7 des conseils d’une future maman à son chum, futur papa

  1. Essaie d’être aux petits soins, à l’écoute. En fin de grossesse, il se peut que ta blonde ne soit pas capable de sortir de la voiture toute seule, de se couper les ongles d’orteils ou qu’elle soit essoufflée juste à s’habiller. Alors tente de te rendre aidant au max, sans jugement ni fou rire, de préférence (pour toi, comme pour elle!);
  2. Évite les commentaires si tu n’es pas certain: tout ce qui touche, de près ou de très loin, à la prise de poids, les hormones, les changements physiques, peu importe la nature de l’ampleur du changement…sinon, opte pour la formule «question», et amène le sujet tranquillement. Dans le doute, demande-toi à quel point tu aimerais te faire poser cette question si tu étais à sa place. La bonne vieille expression «tourne ta langue 7 fois avant de parler» prend tout son sens pendant la grossesse de ta blonde;
  3. Ne parle JAMAIS des hormones. C’est réservé à sa mère, ses amis, son médecin / infirmière. Sinon, attends qu’elle en parle elle-même. Je te jure. Prends mon conseil;
  4. Ne te plains pas de tes minis bobos: si tu as mal au dos parce que tu as forcé sur le garage…ben dis-toi que ta blonde, elle, a la cage thoracique, les côtes, les organes, la vessie, le diaphragme, la symphyse, et j’en passe, chamboulés. Cela évitera la compétition des comparaisons, donc une possible chicane suivie d’une crise de larmes suivie de l’utilisation du mot «hormones». Relis alors le point 3;
  5. Évite d’aller trop loin dans les détails et respecte la limite que ta blonde se donne sur son corps: si elle désire avoir une sexualité un peu plus pudique, qu’elle n’a pas envie de parler de l’élasticité de son vagin lors de l’accouchement, c’est normal. Attends les cours prénataux, lis, visionne. Aborde le sujet tranquillement, et vois son ouverture (à elle, pas celle de son vagin!);
  6. Tente de garder ton sang-froid et d’être rassurant: ta blonde aura la chienne de sa vie d’accoucher (même si elle est préparée et bien zen!). Alors si tu passes ton temps à dire que t’es stressé, ben imagine elle!;
  7. Si certaines étapes vont moins bien, ou que vous apprenez des nouvelles un peu moins l’fun, elle se sentira peut-être coupable. Alors essaie d’être à l’écoute le plus possible, sans t’oublier dans tes émotions.

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Accompagner sa partenaire durant la conception

Accompagner sa partenaire durant la conception

Par Catherine Drouin - 3 juillet 2017

Ça y est, vous avez trouvé l’amour et êtes prêts à fonder une famille ! Mesdames en « essais bébé

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles
© Vie de Parents 2018