ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Quoi manger et ne pas manger pour optimiser sa fertilité

On le sait, le mode de vie a une influence capitale sur la santé et l’un des facteurs déterminants d’un mode de vie sain est une alimentation de qualité, variée et équilibrée. Comme la fertilité est directement influencée par la santé globale d’un couple, améliorer son alimentation ne peut qu’aider à mettre toutes les chances de son côté!

À favoriser :

Algues : Les algues représentent des sources de nutriments exceptionnelles. Elles contiennent aussi de l’iode, élément essentiel au bon fonctionnement de la glande thyroïde.

Poissons et fruits de mer : Ils sont source d’acides gras essentiels qui favorisent la fertilité et la santé de la future maman ainsi que le bon développement du cerveau du futur bébé.

Graines et noix : Ils sont riches en nutriments essentiels à la fertilité, dont le sélénium, le magnésium et le zinc. En plus, les graines et les noix contiennent beaucoup de fibres et de bons gras pour la santé générale.

Thé vert : Un aliment antioxydant et anti-inflammatoire qui favorise l’équilibre hormonal.

Curcuma  : Le curcuma est, tout comme le thé vert, un aliment antioxydant et anti-inflammatoire et il est bénéfique pour le foie, organe crucial pour la gestion de l’équilibre hormonal.

Crucifères : Les crucifères sont des légumes très intéressants pour aider la détoxification du foie, qui joue un rôle majeur quant à la gestion des hormones en circulation.

Légumes verts : Les légumes verts contiennent beaucoup de vitamines et minéraux essentiels à la santé reproductive.

Eau pure filtrée : L’eau du robinet contient toutes sortes de substances, dont bon nombre de résidus de médicaments qui n’arrivent pas à être totalement filtrés. C’est le cas notamment de la pilule contraceptive que les femmes évacuent par l’urine et qui se retrouve en partie dans l’eau de consommation quotidienne.

À éviter :

Sucre : Le sucre nuit à la santé globale et favorise l’inflammation en général. De plus, le sucre nuit à l’équilibre de la glycémie. Vaut mieux privilégier le sucre naturel que l’on retrouve dans les fruits et les grains entiers.

Café : Selon les études, un seul café par jour réduirait les chances de tomber enceinte de 50 % par cycle.

Alcool : Bien qu’un seuil maximal d’alcool à ne pas dépasser n’ait pas été clairement établi, éviter les soirées bien arrosées préservera la qualité des spermatozoïdes et des ovules.

Produits laitiers de vache : Les produits laitiers contiennent des hormones (naturelles et/ou synthétiques) non nécessaires et nuisibles à la santé hormonale de l’être humain. Mieux vaut privilégier le lait biologique ou encore mieux, opter pour le lait végétal.

Aliments non biologiques : Les aliments non biologiques sont source de pesticides nuisant au bon fonctionnement des hormones. Les pesticides font partie des perturbateurs endocriniens (substances qui, une fois en circulation dans notre corps, peuvent perturber notre système hormonal).

L’alimentation est l’un des piliers importants à prendre en considération pour un mode de vie favorisant une fertilité optimale. Pour connaître d’autres piliers pour améliorer naturellement la fertilité, vous pouvez aller télécharger gratuitement le guide : « 4 piliers de la fertilité » de Catherine Drouin, naturopathe https://mailchi.mp/99f6e3f8f208/piliers-ameliorer-fertilite

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Insémination artificielle et fécondation in vitro

Insémination artificielle et fécondation in vitro

Par Équipe Vie de Parents - 3 novembre 2017

Insémination artificielle et fécondation in vitro L’infertilité est un nuage bien noir qui plane au-dessus de la tête des personnes...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2018