ARTICLE

Le défi des 4 cadeaux de Noël

Appelons ça une tendance, une mode, une conséquence de la prise de conscience environnementale, un courant… peu importe, je sais pas vous, mais partout sur nos murs Facebook, on voit cette infographie qui nous encourage à offrir un maximum de 4 cadeaux de Noël par enfant cette année.

C’est quoi?

On s’entend que ça peut prendre plusieurs formes. On peut aussi questionner cette formulation, quand on sait bien que plusieurs enfants n’auront peut-être même pas de cadeau à Noël cette année, alors que d’autres en auront… quarante. L’important, au final, est surtout de réfléchir à notre consommation, au geste d’offrir et à la réelle signification des cadeaux de Noël qui, dans bien des familles (on plaide coupable) prennent un peu trop de place et volent le show. 😉

Le principe

Pour chaque enfant, on vise 4 cadeaux :

  1. Un cadeau utile dont il a besoin

On pense à la paire de bottes d’hiver, au traîneau pour aller glisser, un nouveau sac d’école, de l’équipement pour le ballet ou le karaté, etc.

Publicité

  1. Un cadeau qui lui fera plaisir

A-t-on vraiment besoin de nommer des exemples? On imagine bien que Père Noël a déjà entendu ses souhaits!

  1. Un vêtement

Moins cute qu’une poupée, mais pratique et comme nos mousses grandissent comme des asperges en haute saison, on en a toujours besoin. Mamie veut offrir une tenue de Noël? On dit merci!

  1. Un livre

Un livre, c’est un cadeau précieux, qui ouvre les portes de l’imaginaire. On aime acheter québécois dans l’équipe, on a tellement de bons auteurs et illustrateurs! Chez nous, c’est vraiment cette catégorie qui est dure à limiter… et on vous pardonnerait de faire pareil.

Les avantages

Il y a de multiples avantages à essayer d’instaurer cette tradition dans nos familles. Premièrement, c’est économique et écologique. Deuxièmement, ça nous sauve un peu de ménage dans la salle de jeux, parce qu’on s’entend que plus y’a de jouets à répandre sur le plancher, moins on le verra, ce plancher. Et troisièmement, ça nous permet d’enseigner à nos enfants plein de belles affaires, comme apprécier ce qu’on a et en prendre soin (un jouet est brisé? on le répare!) et de les focuser sur les vraies valeurs de Noël : être ensemble, avoir du fun, se reposer. Cela dit : ne vous mettez pas trop de pression pour diminuer drastiquement (surtout que vos achats sont déjà faits, vous êtes tellement mieux organisés que nous autres). Ce n’est pas une loi, c’est une réflexion à amorcer, pas besoin de tout régler avant le 25… sauf la liste d’épicerie!

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Enfants et attentes envers Noël : comment accompagner vos petits

Enfants et attentes envers Noël : comment accompagner vos petits

Par Geneviève Harvey-Miville - 27 novembre 2017

Noël est souvent décrit comme une période de l’année où l’abondance et la générosité sont à l’honneur. C’est alors le...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L’Avent le temps du Week-end

L’Avent le temps du Week-end

Par Geneviève Harvey-Miville, Les Z’imparfaits - 26 novembre 2020

Cet article a été écrit par Geneviève Harvey-Miville, collaboratrice à Vie de Parents et Voici ces mots :  Depuis quelques...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le loup, cet ami fidèle!

Le loup, cet ami fidèle!

Par Auzou, Les Parents - 16 novembre 2022

Qui ne connaît pas les aventures de Loup (P’tit Loup pour les plus jeunes), ce personnage qui berce l’imaginaire des...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2022