ARTICLE

Cultiver parce que l’on s’aime

La vie se déroule à une vitesse folle et vous ne savez plus où donner de la tête? Vous avez besoin d’un temps d’arrêt? 

C’est exactement pour ça que je me suis mise au jardinage, il y a quelques années.

Je me sentais anxieuse et dépassée par les événements. J’avais soif d’authenticité et de simplicité. C’est en plein ce que j’ai trouvé, les deux mains dans la terre, entre deux bouffées d’air frais. Le bonheur simple. Le bonheur dans les petites choses. 

Rassurez-vous, il est bel et bien possible de jardiner sans grandes connaissances du domaine. Par dessus le marché, il n’est pas nécessaire non plus  d’avoir un grand terrain. Jardiner en ville est de plus en plus populaire et pour cause, cela agrémente aussi bien votre jardin intérieur que celui de vos voisins. Parce que la nature, c’est doux et paisible et que jardiner, c’est partager. Partager ses réussites et ses apprentissages et partager ses récoltes autour d’une bonne table avec ceux que l’on aime. 

Publicité

Je n’invente absolument rien. Les bienfaits sont nombreux et prouvés scientifiquement. 

Prendre soin des plantes a des effets bénéfiques pour votre santé mentale. Cela permet souvent de stimuler la confiance et d’apaiser les tensions. On décroche du quotidien et on médite sans vraiment s’en rendre compte. Parce qu’il faut être attentif à chacune des étapes, du petit pot rempli de terre à la graine semée en passant par la transplantation, l’arrosage et les récoltes. 

Et ça commence tôt, ne serait-ce qu’à la fin de l’hiver lorsqu’on se met à rêver doucement aux variétés que nous sèmerons lors des premières journées chaudes de l’été. Rêver éveiller, rien de plus apaisant. 

Le jardinage est aussi une forme d’activité physique reconnue. Croyez-en mes muscles endoloris après une journée productive au potager. 

Bon pour le cœur et l’esprit, pourquoi s’en passer?

Cultiver parce que l’on s’aime. 

Vous avez envie de tenter le coup? 

Donnez vous d’abord le droit à l’erreur. Car jardiner, ça s’apprend tranquillement au fil des semaines qui défilent. Ne cherchez pas la perfection mais accordez-vous plutôt une tonne d’amour et de bienveillance. C’est ce qui fera la différence, pour vous et pour vos plantes.

Surtout, prenez votre temps. À chaque fois, à chaque petit pas. 

Éveillez vos sens. Éveillez-les tous. Observer les couleurs et les textures. Respirez les odeurs terreuses, florales ou sucrées. Écoutez l’eau qui s’écoule, les insectes qui butinent.  Touchez, les mains en pleine terre. 

Finalement, dégustez à pleine dents,  les papilles qui bourdonnent, le fruit de vos récoltes. 

Cultiver parce que l’on s’aime, ça commence ici et maintenant.

Et ça se fait dans le moment présent!

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Toi la femme, prends soin de toi

Toi la femme, prends soin de toi

Par Valérie Leblanc, Équipe Vie de Parents - 3 juillet 2017

Prendre soin de soi est une chose parfois difficile lorsque l’on est une femme jonglant entre le travail, la maison...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
De grâce, ne t'oublie pas!

De grâce, ne t'oublie pas!

Par La plume d’Andrée-Anne - 28 août 2023

Après ta charge mentale, pis les petits à l’école pis ta TO DO LIST auquel s’ajoute des éléments à n’importe...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La dépression saisonnière: trucs naturels pour y remédier

La dépression saisonnière: trucs naturels pour y remédier

Par Vie de Parents - 12 octobre 2017

Dans les pays nordiques, on estime que 3 à 10 % des gens font face à une déprime saisonnière (2-3...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024