ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




BLOGUE

Coup de gueule contre les organismes d’adoption et les disparités qu’il y a entre les pays

 

Ben oui, encore un coup de gueule! Quand on se sent victime d’injustice et qu’on écrit des articles lus par plusieurs personnes, je pense que ça vaut le coût de s’épancher. Aujourd’hui je me penche sur la santé mentale des adoptants.

Oui, j’ai fait des dépressions, un burnout et j’ai la fibromyalgie, vue dans plusieurs pays comme une maladie mentale. Nous avons dû arrêter notre deuxième projet d’adoption à cause de cette raison : la plupart des pays refusent la candidature des personnes qui ont des épisodes de maladie mentale. Quand je vois les bâtons dans les roues que nous avons eus, je me suis demandé si j’étais la seule à en avoir souffert ou à en souffrir.

J’ai donc posé la question sur les pages Facebook de parents adoptants et en France, les travailleurs sociaux et les organismes ne voient pas cette situation d’un mauvais œil, au contraire; ils estiment que c’est une force de caractère que de pouvoir se relever et d’aller de l’avant, alors qu’ici au Québec, soit on est immédiatement recalés, soit il faut payer, en plus d’une évaluation psychosociale qui coûte autour de 1 200 $, une évaluation psychologique avec  un psychologue agréé que nous devons trouver seuls, comme des grands, et qui nous coûte la modique somme de 1 000 $. Ces frais sont gratuits en France, mais bon, on n’est plus à ça près quand on veut un enfant n’est-ce pas??

En fait, la plupart des parents adoptants d’ici préfèrent taire ces épisodes car ils savent que les pays ne veulent pas de parents « instables ». Qu’est-il préférable donc? Dire la vérité et montrer que nous avons surmonté un épisode pénible de notre vie et que nous sommes donc aptes et assez forts pour surmonter les coups durs de la vie avec un enfant, ou au contraire mentir, en avoir honte et se taire? Je sais ça pourrait être une question d’un examen de philo, mais vous, vous en pensez quoi?

Je risque peut-être de me mettre les organismes à dos, mais je pense qu’il serait très important que les organismes québécois soutiennent et conseillent au mieux les futurs parents adoptants, car si nous avions su tout ça avant, jamais nous n’aurions parlé de mes périodes de faiblesse et se voir refuser par 99 % des pays.

Rappelons-nous qu’à chaque année, nous avons droit dans les médias à des campagnes de prévention et d’aide, mais quand on touche à l’adoption apparemment, on est juste bon à être recalé et à être mis dans la case  « mauvais parents ».

 

Quoi de nouveau

  • Vie de parents

    L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants

  • Vie de parents

    Apprendre les multiplications

  • Vie de parents

    Trucs et conseils pour les mots de vocabulaire

  • Vie de parents

    La période des devoirs et leçons |Orthopédagogue de Vie de Parents|

  • Vie de parents

    Phase du non

  • Vie de parents

    Les règles

  • Vie de parents

    Le retrait

  • Vie de parents

    Le renforcement positif

  • Vie de parents

    Les quatres styles parentaux présentés par Alexis Cliche psychoéducatrice de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Les punitions

  • Vie de parents

    Coup de coeur

  • Vie de parents

    Contrôle de la myopie par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    L’orthokératologie

  • Vie de parents

    Lentilles cornéennes à usage unique pour le contrôle myopique par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Symptômes de fatigue visuelle chez les enfants par Opto-Réseau

  • Vie de parents

    Les soins chiropratiques et les bébés

  • Vie de parents

    Comment bien choisir son sac à dos pour la rentré scolaire - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    La bonne posture chez les enfants en classe et à la maison - Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Le porte- bébé par dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Comment mettre bébé sur le ventre ? Dre Joëlle Malenfant- Chiropraticienne

  • Vie de parents

    Les essentiels de voyage par la pharmacienne de Vie de Parents

  • Vie de parents

    Le rôle du pharmacien d'aujourd’hui

  • Vie de parents

    La température, quand? comment?

  • Vie de parents

    Les essentiels dans pharmacie

  • Vie de parents

    Le rôle de l'orthophoniste

  • Vie de parents

    Dyslexie, trouble spécifique du langage écrit

  • Vie de parents

    Stratégies afin de bien prononcer les mots

  • Vie de parents

    Les difficultés langagières chez les adolescents

  • Vie de parents

    Le lien entre le langage et l'apprentissage

  • Vie de parents

    Aider son enfant à augmenter son vocabulaire

  • Vie de parents

    Les techniques de brossage chez l'enfant

  • Vie de parents

    Les mauvaises habitudes orales chez les enfants

Articles sur le même sujet

ARTICLE
Adopter à l’international : le cheminement difficile des parents adoptifs

Adopter à l’international : le cheminement difficile des parents adoptifs

Par Catherine Drouin, massothérapeute et naturopathe - 5 mars 2018

Choisir de fonder une famille via l’adoption est une grosse décision […]

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Le conseil génétique et l'adoption : quand est-il pertinent de consulter?

Le conseil génétique et l'adoption : quand est-il pertinent de consulter?

Par - 6 mars 2018

Chaque année, plusieurs centaines d’enfants sont adoptés par des familles québécoises.

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Articles
© Vie de Parents 2020