ZONE MEMBRES

Bientôt disponible!




ARTICLE

Consommer de l’alcool enceinte : les risques à prendre en considération

Un petit verre par-ci par-là… et pourquoi pas un deuxième? Consommer de l’alcool durant votre grossesse n’est pas sans conséquence. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus conscientisées sur le sujet, mais malgré tout, certaines mamans doutent encore de ces recommandations. Quels sont les dangers et sont-ils réels? La clinique Prenato vous dit tout!

Tout d’abord, il faut savoir qu’à ce jour, il est toujours difficile d’établir quel est le verre de trop. La raison pour laquelle on vous somme de ne pas consommer l’alcool, c’est parce qu’on ne sait pas encore quel est le verre qui fera tout chavirer ou qui aura un impact sur la vie de votre enfant. Il faut l’avouer, il y a que très peu d’études sur le sujet. Pourquoi? Pensez-y : pour faire une étude, il faudrait encourager des femmes enceintes à consommer de l’alcool. C’est non seulement risqué, mais difficile d’obtenir des candidates qui voudraient participer à une telle étude! Sans compter que ce n’est pas très éthique d’évaluer quels bébés n’en sortiront pas indemnes! Toutefois, malgré le manque d’études concernant les facteurs de risque de la consommation d’alcool pendant la grossesse, il faut savoir que le syndrome de l’alcoolisation fœtal (SAF) existe et que celui-ci est bien documenté. Donc, même si on ne peut confirmer la quantité d’alcool qui le cause, si l’âge de la future maman a une incidence, son poids ou encore le trimestre de sa consommation, on sait que des bébés sont nés avec des problèmes causés par l’alcool ingéré par leur mère pendant la grossesse.

L’alcool agit comme une substance tératogène (agent nuisant au développement du fœtus) autant au niveau physique que comportemental. En gros, ça veut dire qu’un fœtus exposé à la substance peut développer des problématiques. Le risque principal est alors de mettre au monde un enfant présentant un ou plusieurs handicaps. Ces handicaps variés prennent plusieurs formes allant d’un retard léger à un retard majeur qui aura une incidence sur l’autonomie de l’enfant, mais aussi de l’adulte qu’il deviendra. Le SAF peut rendre une personne invalide, dans le pire des cas.

D’autres conséquences sont à prendre en considération : bébé de faible poids, retard de croissance, manifestations comportementales, handicap physique, déficience intellectuelle, déficit d’attention, hyperactivité, troubles de langage, dysfonctionnement du système nerveux central agissant sur l’intelligence, l’attention, la mémoire et les aptitudes motrices, etc. Et ce n’est qu’une courte liste…

Chez Prenato, que recommandez-vous à vos patientes?

L’abstinence, point à la ligne. Pourquoi ne pas choisir une bière sans alcool, du vin sans alcool, un moût de pommes ou des mocktails? Après votre grossesse, vous aurez toute la vie pour célébrer (avec modération) le fait d’avoir mis au monde un beau poupon en santé!!

Pour avoir plus d’infos :

Association des gynécologues et obstétriciens du Québec http://www.gynecoquebec.com/sante-femme/alcool-et-grossesse/13-alcool-et-grossesse.html

Institut national de santé publique

https://www.inspq.qc.ca/information-perinatale/fiches/alcool

Éduc’alcool

http://educalcool.qc.ca/wp-content/uploads/2011/12/Grossesse_et_alcool.pdf https://www.inspq.qc.ca/information-perinatale/fiches/alcool

Société canadienne de pédiatrie

https://www.cps.ca/fr/documents/position/syndrome-alcoolisation-foetale

Articles sur le même sujet

ARTICLE
9 mois, trois trimestres...

9 mois, trois trimestres...

Par Équipe Vie de Parents - 8 juin 2017

9 mois, trois trimestres... eh oui, vous n'y échapperez sans doute pas, vous finirez par devenir cette personne qui répond...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La foire aux questions de la maternité

La foire aux questions de la maternité

Par Joëlle Bond - 20 juillet 2018

Quand on est enceinte, les questions fusent de toutes parts. Pourquoi? Parce que les gens n'ont rien à dire d'autre...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Test génétique préconception : comment réduire le risque de transmettre des conditions génétiques silencieuses à notre progéniture?

Test génétique préconception : comment réduire le risque de transmettre des conditions génétiques silencieuses à notre progéniture?

Par Clinique ovo - 18 juin 2019

Lorsque nous sommes au courant de la présence de conditions génétiques dans notre famille, une évaluation des risques dans la...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2019