ARTICLE

Comment j’ai décidé de faire ma part

Les parents auraient tout avantage à s’inspirer de la permaculture pour élever leurs enfants. Une métaphore féconde, portée par une pédopsychiatre inquiète. Dans ce passage de l’essai Le drame des enfants parfaits, paru chez Atelier 10, Céline Lamy explique ce qui l’a poussée à prendre la plume. Céline Lamy

 

Ce texte est un extrait tiré du livre Le drame des enfants parfaits, publié chez Atelier 10. Pour vous procurer votre copie, c’est par ici.

 

Voilà maintenant plus de 15 ans que je travaille comme psychiatre auprès des enfants et des adolescents·e·s. Cela parait si peu et en même temps si riche de rencontres, de visages, de sourires partagés, de pleurs, de situations familiales touchantes, parfois tragiques. Quinze ans au cours desquels j’ai vu disparaitre l’enfance sous le poids des diagnostics et où j’ai fini par me demander si elle n’était pas tout simplement devenue une maladie.

Publicité

 

La magie propre à l’enfance, son essence même, me semblent disparues, volatilisées. On a normalisé l’enfance au prix d’un travail de façonnage et d’élevage méthodique, parfois acharné.

 

Certains comportements—comme l’agitation, l’impulsivité, la difficulté de réguler ses émotions et d’entrer en relation—sont tout à fait normaux dans le développement d’un enfant. Mais ils sont vus au travers de la loupe grossière du parent, de l’enseignant·e ou du médecin. Très (trop) vite, l’enfant sera étiqueté TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité) ou «opposant provocateur».

 

Il ne s’agit évidemment pas pour moi de tomber dans les extrêmes, le scepticisme, voire le négationnisme, qui consiste à dire que les troubles mentaux sont une construction sociale ou un mythe. Le TDAH, par exemple, est un trouble neurodéveloppemental réel, indéniable. L’idée, ici, est de réfléchir sans oeillères à l’accroissement de diagnostics erronés qui aboutissent trop souvent à une médication.

 

En une décennie et demie de pratique en France, puis au Québec, j’ai perdu mes illusions de départ. J’ai aussi perdu, à l’occasion, l’envie même de pratiquer cette médecine absurde et complice de cette mascarade.

 

Comment ne pas me souvenir de ces Simon, Fanny et Tom, arrivé·e·s à mon bureau avec des diagnostics psychiatriques multiples (TDAH, trouble d’opposition/provocation, autisme, bipolarité) et leurs médications associées? Des enfants âgés de 3 à 14 ans qui m’avaient été adressé·e·s parce que plus aucune médication ne marchait. Et pour lesquels je découvrais que c’était tout simplement parce que le vrai problème n’était pas considéré. Parce que ces enfants portaient des symptômes qui appartenaient à d’autres—leurs parents et le système scolaire malade.

 

L’idée, ici, est de réfléchir sans oeillères à l’accroissement de diagnostics erronés qui aboutissent trop souvent à une médication.

 

Si la solution est souvent de prescrire une médication, c’est que, m’explique-t-on, on ne peut pas laisser ces enfants se désorganiser à l’école ou chez eux, être en «bris de fonctionnement», en attendant les services. Il faut bien faire quelque chose.

 

«Bris de fonctionnement»: cette expression provoque immanquablement en moi un malaise, tant elle évoque justement un article brisé qu’il s’agirait d’apporter chez le réparateur. Un objet.

 

J’ai vite réalisé que l’enfant ne doit être ni trop (réactif, joyeux, émotif) ni pas assez, car chaque «sortie de rail» peut être taxée de trouble ou de maladie. Nous sommes aux prises avec de véritables épidémies de diagnostics psychiatriques posés sur des enfants médicamentés de plus en plus jeunes. Selon la Régie de l’assurance maladie du Québec, la consommation d’antidépresseurs chez les moins de 14 ans a connu une hausse de 28%, seulement entre 2020 et 2022[1]. C’est énorme. Ces enfants sont-ils tous anxieux et dépressifs? Tous incapables de s’adapter au système? Ou serait-ce le contraire? J’ai eu l’intuition d’un monstre tentaculaire qui engloutit les enfants à force de diagnostics abusifs et exagérés.

 

Avais-je choisi cette magnifique spécialité pour étiqueter des enfants en masse, leur prescrire des pilules qui les tranquillisent et les aident à supporter un système malade? Ma mission était-elle de créer des enfants compétitifs et performants à l’école, de futurs adultes productifs, potentiellement rentables, hypertechniques—et souriants, s’il vous plait?

 

Il fallait assurément que je fasse ma part pour dire l’urgence, au nom des enfants que j’avais l’impression de trahir. Car si l’on se demande souvent quelle planète on leur laissera, il est aussi pertinent de se demander quels enfants on laissera à notre planète.

 

** Céline Lamy vit dans les Laurentides où elle travaille comme pédopsychiatre, psychothérapeute et écothérapeute. Elle est aussi professeure adjointe de psychiatrie à l’Université de Montréal, et mère de quatre enfants.

 

Pour aller plus loin : Le drame des enfants parfait est le 26e titre paru dans la collection Documents, chez Atelier 10.

 

[1] «Hausse fulgurante de la médicalisation chez les moins de 14 ans: adapter l’environnement à nos enfants, et non le contraire», Mélanie Ouimet, La Presse, 18 février 2022.

 

Articles sur le même sujet

ARTICLE
La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

La santé mentale des jeunes de 0 à 17 ans : Aider les jeunes à identifier, comprendre et communiquer leurs émotions

Par Fondation les petits trésors - 28 septembre 2022

Vous souvenez-vous d’avoir joué avec un coin-coin lorsque vous étiez enfant? Entre amis ou en famille, il s’agissait d’un moment...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
L'hôpital et les jeunes enfants

L'hôpital et les jeunes enfants

Par Jocelyne Petit - 16 mai 2023

De nos jours, les jeunes enfants sont confrontés à notre système de santé. Ils doivent parfois aller consulter à l’urgence...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Quand l’enfant dépasse toujours les limites qu’on lui donne

Quand l’enfant dépasse toujours les limites qu’on lui donne

Par Jocelyne Petit - 8 août 2023

Vous communiquez une limite à un enfant en prenant soin de lui expliquer le pourquoi. Et voilà qu’il transgresse la...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Répondre au besoin d'attention de votre enfant

Répondre au besoin d'attention de votre enfant

Par Première Ressource - 29 août 2023

Les enfants de tous âges nécessitent de l’attention qui varie selon la personnalité et les expériences de chaque enfant. Si...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les mythes de la parentalité positive

Les mythes de la parentalité positive

Par Pascale Gervais – Thérapeute en Relation d’Aide - 16 octobre 2023

La parentalité positive, on en entend beaucoup parler... Mais qu’est-ce que c’est, exactement ? Et surtout, qu’est-ce que ce n’est...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Apprendre à naviguer autour des défis de l’image corporelle et de l’alimentation pour aider nos enfants à s’épanouir en bonne santé

Apprendre à naviguer autour des défis de l’image corporelle et de l’alimentation pour aider nos enfants à s’épanouir en bonne santé

Par Annie Destroismaisons, Dt.P. - 3 novembre 2023

Chaque jour, nos enfants sont bombardés de normes corporelles irréalistes véhiculées par des messages contradictoires qui émanent de toutes parts –...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les achats de Noël simplifiés: la peluche lestée la plus vendue au Canada est une idée de cadeau parfaite

Les achats de Noël simplifiés: la peluche lestée la plus vendue au Canada est une idée de cadeau parfaite

Par manimo - 24 novembre 2023

Chaque année, à cette période, les parents et les grands-parents se lancent dans une course effrénée pour trouver le cadeau idéal pour...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La boîte à planter lance sa campagne de financement participatif

La boîte à planter lance sa campagne de financement participatif

Par La boîte à planter - 27 février 2024

L’entreprise familiale de Québec souhaite mobiliser la communauté autour d’un projet porteur. Leur objectif est d’offrir une solution clé-en-main au...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Apprendre à se faire des amis

Apprendre à se faire des amis

Par Première Ressource - 12 mars 2024

Après la phase du jeu en parallèle qui se situe entre un et deux ans, le besoin de socialisation des...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
La grande journée des petits entrepreneurs : une occasion d’apprendre, une occasion d’entreprendre

La grande journée des petits entrepreneurs : une occasion d’apprendre, une occasion d’entreprendre

Par Lan Anh Vuong, Directrice générale, Petits entrepreneurs - 18 mars 2024

En tant que parents, on se pose une, deux… ou trois cents questions par jour au sujet de nos enfants....

Lire l'articleVie de parentsVie de parents
ARTICLE
Les troubles anxieux chez les enfants : comment les prévenir? Comment accompagner?

Les troubles anxieux chez les enfants : comment les prévenir? Comment accompagner?

Par Jocelyne Petit - 3 avril 2024

  De nos jours, un nombre important d’enfants sont conduits en consultation médicale ou psychologique pour traiter des désordres liés...

Lire l'articleVie de parentsVie de parents

Blogues sur le même sujet

Vie de parents Blogues
Spécialistes Vie de parents

Vie de parents, c'est aussi une référence de spécialistes provenant de partout au Québec.

Découvrez les spécialistes de votre région.

Trouvez un spécialisteVie de parentsVie de parents

© Vie de Parents 2024